sous location touristique loi et réglementation

Sur le principe, aucune disposition juridique n’oblige le loueur d’hébergement touristique chez l’habitant d’être propriétaire des biens immobiliers loués à la clientèle de passage, qu’il s’agisse de logements meublés ou de chambres. Il est vrai qu’avec les plates-formes numériques, il est désormais très aisé de s’improviser en quelques clics loueur touristique de son lieu d’habitation en propriété ou en location, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, ou de chambres loués temporairement à des hôtes de passage. Et c’est parti pour de nouvelles rencontres, généralement fugaces, et un complément de revenus, désormais tracé par le fisc.

Cela étant, la plus grande prudence s’impose en cas de prestations réalisées dans le cadre de biens en location. Le locataire principal prend des risques non négligeables, notamment si…

...
... pour lire la suite...

L'accès à nos contenus et à nos offres est réservé à nos adhérents.

>>> Connectez-vous ou rejoignez-nous :

ADHERER AU RESEAU VOUS CONNECTER

>> Recevez gratuitement nos prochaines informations ?