Les prestataires d’hébergement touristique chez l’habitant perçoivent des recettes commerciales rangées dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) en principe soumis à l’impôt sur le revenu et au paiement de prélèvements sociaux. 

A ce titre, les personnes concernées disposent le plus souvent du choix entre deux régimes d’imposition des bénéfices différents, avec, d’une part, le régime du micro-BIC, et d’autre part, le régime réel BIC.

Rappelons brièvement que le régime du micro-BIC est applicable dès lors que le …

 

Pour appréhender la portée de cette réforme, il convient de distinguer les trois situations suivantes :

 

 

...
... pour lire la suite...

L'accès à nos contenus et à nos offres est réservé à nos adhérents.
Ce jour bénéficiez d'une remise exceptionnelle pour accéder à tous nos contenus !

>>> Connectez-vous ou rejoignez-nous :

ADHERER AU RESEAU VOUS CONNECTER

 

 

 

>> Recevez gratuitement nos prochaines informations ?