Certains propriétaires de biens immobiliers loués dans un premier temps en tant qu’immeubles nus peuvent décider de modifier les modalités de mise en valeur de leurs biens en réalisant des locations meublées, notamment en tant que meublés de tourisme.

Dans ce cas, il convient de bien mesurer les conséquences fiscales de ce changement de location sur deux volets essentiels qui concernent, d’une part, les modalités de détermination du résultat (A) et, d’autre part, le sort d’éventuels déficits fonciers constatés lors de la location nue (B).

Cette présentation ne concerne que les personnes physiques et non les sociétés, qu’il s’agisse de sociétés civiles ou de sociétés commerciales. De même, le présent article ne présente pas les innombrables régimes d’exonération fiscale dénommés selon leurs initiateurs politiques : DUFLOT, PINEL, COSSE, SCELLIER….

... pour lire la suite...

L'accès à nos contenus et à nos offres est réservé à nos adhérents.

  • souscrivez une adhésion annuelle au réseau qui vous donnera accès à tous nos contenus
  • connectez-vous à votre compte adhérent si vous êtes déjà adhérent

ADHERER AU RESEAU VOUS CONNECTER

 

logo-SUPER-LCG