Quelle stratégie adopter face à la « vague » Airbnb ?

louer avec airbnbHôteliers, propriétaires de gîtes, de maisons d’hôtes comme de B & B voient en Airbnb une concurrence très négative. Les raisons de ce mécontentement étant amplement justifiées.

Nous allons, via cet article, vous aider à détecter les opportunités de ce marché émergent, afin de vous offrir des solutions concrètes pour attirer de nouveaux clients tout en conservant votre clientèle actuelle.

... pour lire la suite...

L'accès à nos contenus et à nos offres est réservé à nos adhérents.

  • souscrivez une adhésion annuelle au réseau qui vous donnera accès à tous nos contenus
  • connectez-vous à votre compte adhérent si vous êtes déjà adhérent

ADHERER AU RESEAU VOUS CONNECTER

 

logo-SUPER-LCG 

 

 

A Propos Danielle

Afin de répondre aux nouveaux challenges du marketing hôtelier Danielle a fondé Otelico. Avec son équipe, elle aide les professionnels du tourisme à créer et à rentabiliser leur site internet. 

Site Internet
Voir tous ses Articles
2017-09-15T19:46:32+00:00septembre 15th, 2017|Marketing|6 Commentaires

6 Comments

  1. Karine
    Karine 19 septembre 2017 à 16 h 08 min - Répondre

    Merci Danielle pour cette belle synthèse et forces/faiblesses d’AirBnb. Je l’utilise à titre perso, c’est vrai que c’est très concurrentiel!
    mais je râle un peu de voir mes voisins louer tout et n’importe quoi l’été (même parfois les week-end quand ils s’absentent) sur cette plateforme, pour 2 fois moins cher, car pas de véritables contrôles des revenus, ni d’imposition, pas de TVA, pas de taxes de séjour… Bref, c’est le Uber des gîtes et maisons d’hôtes…!!
    Quant à l’ergonomie et l’esthétisme de leur site, c’est vrai qu’ils ont tout juste!! C’est beau, ça donne envie, ils sont très forts!!!

    • Danielle
      Danielle 25 septembre 2017 à 10 h 29 min

      Bonjour Karine,

      Merci pour le remerciement 🙂
      Je suis ravie si l’article peut vous servir sur le terrain. C’est vrai que les locations Airbnb peuvent se permettre d’être moins cher, mais pas tous les utilisateurs de la plateforme cherchent un service bas de gamme. C’est rassurant !

  2. Valérie 20 septembre 2017 à 8 h 16 min - Répondre

    Bonjour
    La motivation prermière des utilisateurs AirBnB, c’est le prix. Plus accessoirement, c’est aussi l’emplacement de la location, permettant de faire des économies ( juste à côté de la gare, plein centre ville…) et son agencement ( capacité d’accueil y compris en surnombre, possibilité de faire la cuisine, etc..).
    Quant aux propriétaires, ils peuvent proposer des prix très bas puisqu’à 90%, ils ne paient ni taxes, ni impôts, ni aucune contribution. et encore accessoirement, ils proposent, parfois, des hébergements ne respectant pas les normes ERP ni certaines normes locales ( par exemple, à St MALO, les chambres sont interdites au RDC dans les zones à risques de submersion, et donc encore moins dans les chambres aménagées dans des caves…).
    Alors certes, certains clients sont nouveaux et le marché a augmenté…un peu. Car la majorité des clients, je parle d’expérience vécue à St Malo, ont profité de l’aubaine pour se payer des vacances moins chères, eux qui auraient par le passé été en chambre d’hôtes, ou auberge de jeunesse (A St MALo, l’auberge de jeunesse attire des sexagénaires faisant le GR 34!), ou maison du pélerin (si si ça existe..) ou d’autres formules type hôtel à petits prix.

    • Danielle
      Danielle 25 septembre 2017 à 10 h 49 min

      Bonjour Valérie,
      Merci pour réaction,
      Le prix est un facteur important, c’est sûr, mais pas forcément le premier pour tous.
      Vous trouvez sur la plateforme des chambres à + 1000€ la nuit….
      Je ne pense pas qu’Airbnb va faire que tirer vers le bas. Cette démocratisation digitale va aussi contribuer à la diversification. Et dans cette diversification un certain nombre de voyageurs voudront en priorité des prestations de qualité.
      A l’ère digitale, il faut être super séduisant en ligne pour arriver à faire passer son message.

  3. jOhana 20 septembre 2017 à 16 h 43 min - Répondre

    Je vais recevoir mon 1er client Airbnb ce WE. Un groupe de 25/26 ans . Je leur ai fait comprendre qu’ils pouvaient louer en direct en me trouvant facilement sur internet mais même en ayant consulté mon site perso où toutes mes coordonnées figurent, ils ont quand même loué par la plateforme ???!!!!! Ils auraient pu économiser des frais et moi aussi par la même occasion, eh bien non, c’est la nouvelle génération. lls ne sont plus “gîtes de France ” mais” AirBNB”. Enfin je n’ai plus qu’une 1 ou 2 locations par Gîtes de France !!! Plus grand monde est “gîte de France” 🙂
    Par contre, je n’étais pas très rassurée car les règles d’annulation sont plus souples que sur mes propres contrats et je vais leur faire verser une caution car je ne crois pas trop en la caution AirBNB. Perso, j’applique les mêmes tarifs sur AirBnb que sur mes autres sites voire 10 à 15€ de plus la nuit et je ne vais pas pouvoir passer à côté de la déclaration d’impôts comme certains en effet !!!

    Abritel essaye de leur ressembler désormais mais dans le style “arnaqueur” : d’ailleurs je ne vais pas renouveler cette fin d’année chez eux.

    • Danielle
      Danielle 25 septembre 2017 à 11 h 01 min

      Bonjour jOhana,
      Merci pour le partage d’expérience. Alors le groupe ce weekend comment ça s’est passé ?

      Les utilisateurs d’Airbnb font partie de la communauté Airbnb pour eux, être actif sur la plateforme à une valeur.
      C’est effectivement une tout autre façon de consommer, une qui à contrario des idées reçues, met plus de responsabilisé sur le voyageur. De plus, l’échange est plus personnel, car le rapport est en direct et le voyageur s’implique émotionnellement dans le choix de votre établissement.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Lire les articles précédents :
De la location nue à la location meublée : conséquences fiscales

De la location nue à la location meublée : quelles sont les conséquences fiscales de ce changement de location ?

Fermer