Equipe Editoriale

aimer-partager-webVous aimez lire nos articles, vous appréciez les contenus que nous concoctons tout spécialement pour vous !?

Pour témoigner de votre plaisir à nous lire c’est aussi simple que vos partages.

En partageant nos articles sur les réseaux sociaux ou simplement auprès de vos amis et collègues, vous faites connaître chacun de nos auteurs dont vous trouverez une présentation en dessous de chaque article. Vous soutenez notre initiative et vous motivez nos troupes d’hébergeurs !

Des boutons de partage sont à votre disposition en haut et en bas de chaque article,

Découvrez nos auteurs par ordre alphabétique parce qu’on ne saurait les classer autrement 🙂

 

Danielle Simler

danielle simlerD’origine anglaise, Danielle a rejoint la France en 2003 pour occuper le poste de responsable marketing dans un bel hôtel-restaurant bordelais. Témoin de l’explosion du Web dans le secteur hôtelier et surtout de son impact sur la commercialisation des hébergements, Danielle a créé en 2008 sa société de conseil, DS Marketing, pour accompagner les hôteliers dans cette phase de transition.

Afin de répondre aux nouveaux challenges du marketing hôtelier et d’élargir son champ de compétence, Danielle a fondé Otelico en 2014. Avec son équipe, elle aide les professionnels du tourisme à créer et à rentabiliser leur site internet

Danielle est aussi intervenante à l’INSEEC et consultante chez Reservit.

Florence et Jean Pinsard

flo-jeanFlorence et Jean Pinsard sont installés en Normandie, où ils ont créé en 2004 une activité de gîtes et de chambres d’hôtes Les Fermes de Florence. Tous deux citadins et issus du monde salarié, ils ont ressenti simultanément le besoin de changer d’air et de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Le monde du tourisme leur est familier, ils ont depuis toujours travaillé dans ce secteur :
Florence a travaillé dans les Hautes Alpes dans l’hôtellerie, la restauration et des boutiques de sport, notamment en station de sports d’hiver, puis pendant dix ans à Paris dans une importante société de conseil stratégique en entreprise. Fille d’entrepreneur elle a toujours envie de créer son entreprise.
Jean, après des études et un BTS tourisme à l’Ecole hôtelière de Nice a travaillé sur la Côte d’Azur dans l’hôtellerie, les voitures avec chauffeur puis 17 ans au sein du Comité Régional du Tourisme où il était notamment en charge du développement touristique de la zone montagne. Il conseillait les acteurs du tourisme, aidait au montage de projets, il a donc fatalement un jour voulu tenter également sa chance et se mettre « à son compte ».

  Leur rencontre sentimentale a donc naturellement débouché aussi sur un projet de vie professionnelle commune, autour de ce qu’ils savaient faire de mieux, mais qu’ils ne se sentaient pas jusqu’alors prêts à assumer seuls.

 A 40 ans, Jean est retourné à l’Université afin de mettre toutes les chances de leur côté pour la réalisation de leur projet, avec une année consacrée à obtenir un Master d’Administration des Entreprises. Cela a surtout permis d’acquérir d’indispensables connaissances en gestion, comptabilité, droit du travail et des entreprises, fiscalité, environnement juridique…
Le choix de s’installer dans la campagne normande, pour une parisienne et un azuréen, ne s’est pas fait par hasard puisque la propriété qu’ils exploitent était un bien familial, ce qui leur a permis de se lancer dans l’aventure sans avoir à investir trop lourdement dans l’acquisition d’un bien immobilier. Depuis 10 ans, avec l’aide précieuse du père de Florence, ils aménagent, agrandissent et rénovent la propriété. 3 granges ont ainsi été transformées en bâtiments d’habitation et les revenus de l’activité sont immédiatement réinvestis dans l’amélioration des Fermes de Florence.
Depuis ils ont appris à apprécier la qualité de vie à la campagne. A la cinquantaine, ils apprécient l’espace et le calme, ils aspirent à évoluer dans un environnement naturel, à manger des produits sains, à prendre le temps d’apprécier les plaisirs simples de la vie et à ne pas courir toute la journée après des chimères. Ils ne regrettent absolument pas la vie urbaine et sont heureux de déstresser leur clients citadins, le temps d’un séjour.

 L’activité, compte tenu des investissements à financer ne permettait pas de dégager les ressources suffisantes pour 2 personnes. Jean a donc travaillé pendant 3 ans dans la ville voisine de Falaise, où il a dirigé l’Office de Tourisme. Parallèlement s’est mise en place l’idée d’organiser des stages pour accompagner les porteurs de projet dans le domaine de la création de chambres d’hôtes et de gîtes. Quoi de plus naturel en fait que de partager son expérience d’exploitant et ses connaissances du monde du tourisme ? C’est ainsi qu’est née mamaisondhotes.com en 2007.
Ces formations ont connu un tel succès que Jean a dû quitter son travail à l’Office de Tourisme pour s’y consacrer pleinement en 2011.
Depuis les 2 activités permettent à Florence et Jean de travailler toute l’année, ensemble, et leur laissent même un peu de temps pour se consacrer à une passion commune : les voyages. Logique lorsque l’on travaille dans le tourisme me direz-vous, que d’aller voir ailleurs comment les choses se passent.

Francis Varennes

francis varennesFrancis Varennes, juriste-fiscaliste depuis plus de 20 ans après une formation universitaire classique. Je suis passionné par les questions juridiques convaincu que le droit concerne la vie de chacun dans toutes ses dimensions.

Consultant et formateur professionnel indépendant depuis 2008, après 18 ans de salariat au sein d’organismes professionnels, je suis l’auteur d’une dizaine d’ouvrages juridiques concernant le tourisme rural, l’agriculture et la création d’entreprise. Je suis notamment l’auteur de guides : du Guide juridique et fiscal des chambres d’hôtes, du Guide juridique et fiscal des meublés de tourisme, du Guide juridique de l’auto-entrepreneur, du Guide juridique et fiscal du tourisme rural.

Je me suis progressivement spécialisé dans les micro-entreprises, notamment du tourisme chez l’habitant et des activités agri-rurales, alliant ainsi la richesse des rencontres humaines et le soutien à de nouveaux de projets de vie.

Mes activités s’articulent autour des 3 domaines suivants :

  • la formation professionnelle,
  • l’accompagnement de projets individuels ou collectifs,
  • la réalisation et la diffusion d’ouvrages et d’études.

Mon challenge : expliquer les questions juridiques aux personnes non juristes en évitant de jargonner et de s’enfermer dans sa tour d’ivoire d’expert.

Prenez connaissance de mes activités sur mon site internet professionnel : www.editions-ipsofacto.fr

 

grenadine

Grenadine

Grenadine est la bonne humeur incarnée, l’humour elle s’en sert comme d’une soupape. Lorsque la cocotte est pleine, Grenadine prend sa plume pour partager avec nous ses histoires les plus rocambolesques et nous nous régalons de ses histoires mijotées aux petits oignons. Avec un rire bienveillant, Grenadine nous embarque dans son univers.

Propriétaire d’une très belle demeure, Grenadine vous accueille dans ses chambres d’hôtes au coeur du Limousin dans le château de la Villeneuve.

 

Isaline

isalineJ’ai vécu dans 11 villes différentes dont 4 à l’étranger (Etats-Unis, Angleterre et Russie) avant de m’installer en 2012 à Lans en Vercors avec mon brillant compagnon et mon amour de garçon. La création du gite L’Hysope en a découlé car nous souhaitions partager notre coup de cœur pour ce petit coin magique, entouré d’arbres et avec vue sur la plaine de Lans.

J’ai passé ma vie à étudier ce qui a parfois mené à des diplômes et des certifications et je souhaite continuer à apprendre en toutes circonstances…

En dehors de la gestion du gite, ma vie professionnelle a été et continue d’être éclectique mais elle finit souvent en –ice : coordinatrice, formatrice, animatrice, traductrice, correctrice… (français langue étrangère et anglais notamment), parfois en lien avec le social.

Depuis longtemps, je m’intéresse à tout ce qui est lié aux actualités, à la culture (littérature, musique, cinéma), enfance, écologie, écriture, langage, langues, la lexicographie et nature. Depuis peu, j’ai formalisé mes besoins en bienveillance, gentillesse, sérénité en découvrant les neurosciences et le bienfait de la psychologie positive. Tout cela me rend plus positive, et créative…

Par le biais des articles que j’écrirai, ce sont les échanges et le partage qui m’importent. J’apporterai mes idées, proposerai des activités pour les propriétaires et/ou les clients avec des boites à outils, et j’espère que cela fera émerger d’autres idées et d’autres envies. 

 

jacques tang

Jacques Tang

Quand Julie m’a proposé de prendre part à cette aventure, je me suis rappelé pourquoi j’en étais venu à conseiller des entrepreneurs quand à la digitalisation de leur activité. Une sorte de quête sans fin, aux nombreux projets et aux rencontres d’une richesse infinie.

Le Canton Jacques Tang

Mes premiers contacts avec le tourisme datent de très loin. Un restaurant familial, toujours en activité m’a appris combien la solidarité dans une équipe est importante quand on veut vivre une vie professionnelle épanouie.

C’est au comité de direction d’un tour opérateur que ma vie professionnelle s’est réellement engagée.
Une équipe restreinte, pour gérer affrètement d’avions, villages de vacances, hôtels clubs, centres de vacances pour enfants m’ont  fait comprendre combien cette activité était riche.

Toutes ses expériences m’ont façonné pour entreprendre de nouveaux défis.
Le premier d’entre eux fut une agence de communication, qui deviendra leader sur son marché, celui de la mise en valeur de professionnels du tourisme sur les marchés européens.
Puis ce fut la création pour la ville de Berck sur mer des Rencontres internationales du cerf volant, la participation à Jazz set et match, rencontres du Jazz et des parisiens esseulés dans la capitale les soirs de weekend.

Et puis, les projets se son enchaînés à un rythme effréné. Restructuration d’hôtels, de villages de vacances, de campings, projets de création de golf, concept de villages de vacances, sont encore une partie de mon quotidien.

La rencontre des outils du web s’est déroulée par hasard, au fil des rencontres.
Un constat explosif : des entrepreneurs qui passait totalement à côté des bienfaits de l’Internet, et restaient dans l’inaction faute de codes d’accès.

Alors, avec une équipe restreinte, nous avons créé de nouveaux outils pour leur faciliter l’arrivée de leur activité sur le web.

J’aime à dire, nous cherchons à créer un pont entre leur activité et le web.

blog Jacques Tang

Reference Jacques Tang

Nous parlons de transformation digitale, conscients que leur job est fortement impacté par les mille facettes de l’Internet. Le champ d’action s’est déplacé, et demande de nouvelles dispositions dans l’organisation des entreprises. Ce nouvel enjeu est notre nouveau défi.

Pour faciliter l’accès du web aux entrepreneurs, j’ai créé un blog sur l’etourisme et la communication digitale.

Tendances tourisme et web, marketing d’influence, tendances Facebook, storytelling, blogging, référencement font partie des sujets qui y sont régulièrement abordés.
Il a trouvé sa place dans l’écosystème du web, étant régulièrement cité en bonne place pour l’information qui y est diffusée.

Nous intervenons auprès de petits et grands comptes, pour l’intégralité de leur présence digitale.

Mon empreinte digitale : https://about.me/jacques.tang
Mon blog etourisme et web marketing : http://www.jacques-tang.fr/

 

jordie

Jordie

Jordie propriétaire de gîtes dans le Jura après une vie en plein centre ville de Lyon, veille sur le tourisme depuis sa petite montagne Jurassienne. Amoureux de la nature, passionné par le développement touristique et ses enjeux il vous propose des articles informatifs sur la réglementation, des infographies sur les grandes tendances du tourisme et une veille régionale chaque semaine.

A votre écoute sur la zone d’assistance du réseau LesCoGîteurs il répond à toutes vos demandes plus vite que son ombre ! Tonton flingueur du support est devenu son surnom.

 

Julie

julieJulie a créé ce joli réseau avec l’envie de réunir tous les propriétaires d’un hébergement touristique. Après avoir créé en 2008 les Gîtes de l’Ane à Plumes, c’est à l’ouverture du second gîte qu’elle a ressenti ce manque d’un endroit où discuter et trouver des conseils auprès d’autres hébergeurs. Dispersés dans toute la France, il n’y avait pas jusqu’ici d’endroit, même virtuel, permettant aux hébergeurs d’échanger et de partager des contenus liés à leurs activités. Le forum des CoGîteurs a vue le jour en 2012 et le réseau LesCoGîteurs en 2013…

Depuis c’est une bien belle histoire qui s’écrit chaque jour avec tous les membres du réseau, eux aussi propriétaires d’un hébergement touristique…

A la vie, Julie travaille dans la communication et gère également une agence web 100% de bonne humeur : www.etdieucrealeweb.com qui lui permet d’accompagner quelques beaux projets de gîtes et chambres d’hôtes. Native du Sud de la France, elle a vécu son adolescence à Lyon pour y rester jusqu’à ses 26 ans ; son DEA en poche elle a finalement tout plaqué pour vivre plus près des montagnes.

 

Karine

 karineMoi aussi je viens de Lyon, … mais j’ai grandi à Lille. J’y ai fait mes études (en commerce/gestion), ensuite petit passage à Nancy (DESS Marketing).
Puis j’ai travaillé 12 ans dans la vente et le management : chez Philips entre autres, et surtout 10 ans dans l’informatique (Paris, et Lyon où je me suis posée).
Bon pour autant, même si j’ai fait mon site web (avec l’aide d’un ancien collègue), je ne suis pas informaticienne. Juste une commerciale qui en avait marre de vendre – et de devoir dépasser ses objectifs chaque année…
Alors j’ai fait un break, en 2009, pour réfléchir, et monter ce projet…

Nous avons ouvert notre maison d’hôtes en août 2013, à 10 km à l’Ouest de Lyon, dans une zone d’activité très importante, ce qui nous permet d’avoir des hôtes toute l’année, surtout beaucoup de professionnels. La démarche est différente, mais très intéressante.
D’ailleurs, j’ai beaucoup potassé sur le sujet avant de me lancer… 6 ou 7 ans… rien que ça!
Réfléchir, suivre des formations, monter un business plan, trouver une banque (2 ans), trouver un terrain (2 ans, en parallèle), acheter le terrain (2 ans), faire construire, acheter les meubles, la déco et peindre les murs (1 an)… Je crois que j’avais encore des tâches de peinture sur moi quand nos premiers hôtes hollandais sont arrivés. Et j’ai gardé un ‘peinture elbow’ qui me hante encore…

Au delà de ces aspects professionnels, j’ai 3 enfants (de 2004 à 2011), 2 chevaux et 1 mari qui travaille aussi à la maison (promoteur).
Je n’aime pas les avis injustes sur Trip Advisor ou Booking, la correction automatique d’orthographe de l’Iphone qui me fait parfois envoyer de grosses bêtises par texto, les râleurs agressifs et devoir crier sur mes enfants.
J’adore lire, monter à cheval, la couture (eh ouai), les îles (de Ré, de la Réunion, la Corse, les Cyclades), faire de belles rencontres, découvrir des nouvelles séries sur le web, le Champagne (normal ) et le Pinot gris… bref, c’est fouillis tout ça.
Et j’aime aussi échanger avec mes confrères sur le VASTE sujet des hôtes en chambre d’hôtes, d’où ma participation à cette équipe éditoriale, même si je suis encore toute jeune dans le métier.

 

May

may May a un parcours fait de chemins de traverse : une enfance au soleil entre Sénégal et Tahiti, qui lui laisse dans le sang un grrrand amour pour les voyages, les rencontres avec les autres cultures, et surtout une horreur pour les températures inférieures à 25°C (32°C pour l’eau, faut pas déconner), des études  orientées éco avec un joli titre ronflant d’ingénieur-maître en ressources humaines en poche alors qu’elle est dans la vie un animal un brin sauvage qui oserait plus facilement avec son alter ego de papier (ou plutôt de pixels maintenant…), une année d’école buissonnière avec Erasmus mais sans avoir croisé Romain Duris dans son auberge hallemandeuh, des cours du soir parisiens pour gribouiller avec sérieux, un job d’aide-éducatrice en collège et en école primaire pour payer ses cours de dessin (et les courses, accessoirement) qui contre toutes attentes, avec ce piège des liens étonnants tissés avec les enfants et les ado,  la mènera finalement au professorat…

Aujourd’hui maîtresse d’école qui achète l’affection de ses élèves en leur faisant faire des activités peinture de malade, du papier mâche, de la pâte à sel et du land art en sortie, la boucle est bouclée (études éco : achat affection des élèves, baroudage : faire sortir les élèves de l’école, cours du soir : peinture… mixage des éléments : check !).

A temps perdu, son 4ème bébé (dans sa tribu, elle est maman de 3 enfants dans une famille gaiement recomposée) est son blog imaygine dans lequel elle croque ses humeurs et des tranches de vie pour rire de la vie et faire rire… Retrouvez également May sur sa page Facebook et sur Hellocoton.
La vocation de cet espace est légère, le maître mot y est « plaisir »… Cela fait quelques temps tout de même que May songe à investir l’actu ou à se servir de cet outil pour parler de l’école,  défendre ses convictions telles que le choix d’opter pour une alimentation végétarienne, illustrer des supports engagés ou à destination de la jeunesse…
Elle a aussi créé un petit espace création/couture May & co un peu en sommeil car son activité est en réflexion (et en manque de temps et d’argent aussi) : l’aspiration est de créer de jolies choses éthiques (recyclage, matières premières bio, association pour ou avec des projets citoyens…) sans nourrir le cliché de la population bobo crado à la masse de la publicité du jambon Aoste…

 

Nicolas Finet

Nicolas Finet est l’un des fondateurs de Sortlist, une entreprise de solutions en ligne qui permet aux entreprises en quête de soutien de trouver une agence web et/ou de communication.

Nicolas est un ingénieur passionné par le marketing digital. Il a fait ses études à la Solvay Business School et a commencé l’aventure de Sortlist avec trois autres amis, et ce, depuis 2014.

Dans son temps libre, il écrit pour des blogs indépendants sur différents sujets, notamment sur les sujets touchant au Marketing Digital, aux réseaux sociaux, au Business Management.

 

Thierry Favier

Thierry Favierthierry est aujourd’hui propriétaire de 3 gîtes au cœur des Gorges du Tarn en Lozère. Il a créé cette activité en 2003 avec son épouse Isabelle et s’est investi dans l’animation locale du Tourisme (Office de Tourisme, journées de formation/action avec le CDT et les institutions régionales).

Adhérents Gite de France pour un gîte ils ont choisi de tenter l’aventure du label environnemental Clef Verte pour les deux autres : normal le castor Pti’Louis est leur mascotte et le Parc national des Cévennes n’est que de l’autre côté des falaises.
Découvrez cet endroit préservé où ils vous accueillent : www.gitepougnadoires.fr


La stratégie numérique est au cœur de ses actions touristiques, autodidacte il a développé plusieurs versions de son site web. Fruits de leurs balades parmi les richesses naturelles de la Lozère, il a aussi créé deux sites portails tourisme sur la région www.lesgorgesdutarn.fr et www.visit-lozere.fr aujourd’hui en ligne. Pour ne pas être en reste avec ses origines, il prévoit de publier un nouveau site sur l’Aveyron en 2015.

Remarqué pour l’animation de sa page Facebook par l’équipe du Salon Voyage en multimédia de Saint Rapahël, il participera à l’édition 2013 à ce sujet. A cette occasion il rencontre nombre de consultants e-tourisme qu’il a depuis dans son radar de veille.

Grâce à cet « espionnage » permanent, il partage avec vous sur le forum ses meilleures lectures.
Aujourd’hui avec Isabelle ils ne vivent pas de leur activité d’hébergements mais ont tous deux une activité professionnelle salariée en dehors du tourisme.

 

Xavier

xavierAprès de multiples expériences professionnelles ayant comme dénominateur commun la transmission des savoirs et l’informatique, après de nombreux voyages dont un tour du monde d’1 an en 1998, Xavier a posé ses valises avec sa famille en Bourgogne. Cette région tellement touchante par son envie si prégnante de résister au temps qui passe. Sans réellement réfléchir à mon parcours et à sa cohérence je me retrouve aujourd’hui à :

  • m’épanouir dans notre activité d’accueil dans nos gites près de Chalon/Saône, et à transmettre à nouveau à nos hôtes les lieux, chemins, pierres, arbres, animaux etc… qui rendent la Bourgogne si attachante,
  • initier une démarche écologique, source inépuisable d’échanges avec nos clients,
  • développer une activité de création de sites internet et là-aussi prendre plaisir à jouer le rôle de « passeur » pour accompagner mes clients dans l’amélioration constante de leur site (référencement, gestion des réservations, sécurité).

logo de l'UFDI

 

 

L’UFDI et ses décorateurs d’intérieurs

L’UFDI, Union Francophone des Décorateurs d’Intérieur est un réseau de plus de 150 professionnels de la décoration, réunis par une même exigence de qualité et de proximité.

membres de l'UFDILa volonté du réseau est de valoriser la profession en général. Son maillage fort lui permet de devenir aujourd’hui un acteur de référence pour les particuliers et les professionnels qui cherchent un partenaire à la hauteur de leurs exigences.

Née en 2012 du désir commun d’amis entrepreneurs de sortir de l’isolement de l’entreprenariat et de promouvoir leur métier, l’association s’est vite agrandie et organisée autour d’un projet plus ambitieux. L’UFDI souhaite aujourd’hui garantir un niveau de qualité de service et développer un marché porteur en définissant mieux les métiers de la décoration. Les compétences multiples de l’UFDI se rassemblent et se forment continuellement. Ses adhérents échangent au quotidien sur les problématiques de leur métier pour être sûrs d’apporter les meilleures réponses à leur clientèle.

bureau de l'UFDI

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options

Pin It on Pinterest